Hot Widget

Tapez ici pour obtenir des résultats de recherche !

La meilleure saison pour visiter Angkor Wat

La meilleure saison pour visiter le site d'Angkor

La meilleure période pour visiter Angkor Wat se situe à la fin de la saison des pluies.
Parfois, presque miraculeusement, en un ou deux jours, les pluies torrentielles laissent place à un ciel bleu, l'humidité diminue et la température descend à un niveau agréable. L'eau a rempli les douves de la plupart des temples (en plus de celles d'Angkor Wat, qui sont les seules à être pleines toute l'année),
et la campagne est couverte de végétation. Malheureusement, la fin de la saison des pluies est difficile à prévoir.
Elle a généralement lieu fin octobre mais peut être décalée de mi-novembre à mi-janvier, ce qui offre les meilleures conditions météorologiques.
Le climat reste agréable jusqu'à la mi-février, bien que les températures aient commencé à augmenter à partir de la mi-janvier.

Pendant cette période (mi-janvier à mi-février), vous voudrez éviter la semaine du Nouvel An chinois et son afflux de visiteurs venus d'Asie.
La date de ce Nouvel An, basée sur un cycle lunaire, varie d'une année à l'autre, il vous faudra donc chercher des informations.

Il est préférable d'éviter Angkor de mars à la mi-mai. Il fait très chaud, voire extrêmement chaud, et il n'y a rien à espérer du ciel, aucune goutte de pluie ne vient rafraîchir l'atmosphère.
Une atmosphère qui, de surcroît, est voilée, chargée de particules. C'est en effet le moment choisi par les paysans pour brûler les chaumes, et le vent, balayant les champs secs, soulève des nuages de poussière.

Les mois de septembre et d'octobre sont également à éviter. Il ne pleut pas beaucoup plus que les mois précédents, mais c'est la saison des typhons en mer de Chine.
Lorsque la dépression ne poursuit pas sa course habituelle, en direction de la Chine, elle frappe les côtes du Vietnam.
Le typhon est devenu une simple tempête tropicale lorsqu'il atteint le Cambodge, mais il peut alors pleuvoir pendant plusieurs jours sans interruption.

La première partie de la saison des pluies, de la mi-mai à la fin août, est assez attrayante. Il pleut, mais généralement sous la forme d'un orage, parfois spectaculaire, en fin de journée.
Vos visites ne seront pas perturbées car, même s'il pleut dans la journée, le mauvais temps est généralement de courte durée.
Pendant cette période, la nature reprend ses couleurs, le riz est planté, des nuages blonds viennent embellir le ciel et... il y a moitié moins de touristes. Bref, un bon compromis.

Pendant la bonne saison, le ciel est désespérément bleu !

Que faire et que voir à Siem Reap?


Siem Reap est une ville particulièrement riche en histoire et en monuments. Grande puissance de l'empire khmer pendant près de 1000 ans, elle a accumulé de grandes richesses et construit des monuments de toute beauté. Vous pouvez découvrir de nombreux temples du site d'Angkor, le site d'Angkor est très grand, afin que nous puissions visiter les temples du site facilement, l'autorité Apsara a divisé le site archéologique d'Angkor en deux parties, le petit circuit et le grand circuit. Normalement, nous pouvons visiter les deux circuits en deux jours. Parce que les sites sont énormes.

Visit le temple d'Angkor 

Angkor Wat est un énorme complexe de temples bouddhistes situé dans le nord du Cambodge. Il a été construit à l'origine dans la première moitié du 12e siècle comme un temple hindou. On dit qu'Angkor Wat est le plus grand monument religieux du monde. Son nom, qui se traduit par "ville temple" dans la langue khmère de la région, fait référence au fait qu'il a été construit par l'empereur Suryavarman II, qui a régné sur la région de 1113 à 1150, comme temple d'État et centre politique de son empire.

Initialement dédié au dieu hindou Vishnu, Angkor Wat est devenu un temple bouddhiste à la fin du 12e siècle.

Bien qu'il ne soit plus actif, il constitue une importante attraction touristique au Cambodge, même s'il a subi d'importants dommages pendant le régime autocratique des Khmers rouges dans les années 1970 et lors de conflits régionaux antérieurs.

Le Musée national d'Angkor

Le Musée national d'Angkor est un musée archéologique qui se consacre à la collecte, à la préservation et à la présentation d'objets angkoriens, ainsi qu'à l'information et à l'éducation sur l'art et la culture de la civilisation khmère. Ses collections datent principalement de la période angkorienne de l'Empire khmer, du IXe au XIVe siècle environ. La plupart des objets ont été découverts dans et autour des sites archéologiques d'Angkor situés à proximité. Le musée est situé à Vithei Charles de Gaulle n° 968, Siem Reap, Cambodge, sur le chemin entre le centre-ville de Siem Reap et la route nord menant à la cité antique d'Angkor.

Ouvert le 12 novembre 2007, le Musée National d'Angkor couvre l'âge d'or de l'Empire Khmer, en utilisant la technologie multimédia audio-visuelle. Le musée couvre l'histoire, la civilisation et le patrimoine culturel khmers dans huit galeries.

Le parc National de Phnom Kulen

Le mont Kunlen, également appelé Montagne Kulen, est situé au nord-est du complexe d'Angkor, à environ 50 km. Il faut environ 2 heures de route pour atteindre le sommet de la colline à 487 mètres et le plateau s'étend sur 30 km de long. Il a été ouvert aux touristes en 1999 par des propriétaires privés qui ont fait payer un péage de 20 $ par visiteur étranger. La société a aménagé une route jusqu'au sommet. Il n'est possible de monter qu'avant 11 heures et de redescendre qu'après midi, pour éviter que les véhicules ne se croisent sur la route étroite.

Kulen est considéré par les Khmers comme la montagne la plus sacrée du Cambodge, et c'est un endroit populaire pour les visiteurs nationaux pendant les week-ends et les festivals. La colline a été utilisée comme ancienne capitale II en AD 802 pour se déclarer Roi Dieu et annoncer l'indépendance de Java, donnant alors naissance au Cambodge actuel. En savoir plus de  Parc National de Phnom kulen.

Kampong Khleang

Kampong Khleang est situé sur le bord nord du lac à environ 55 km à l'est de la ville de Siem Reap, plus éloigné et moins touristique que Kampong Pluk. Les visiteurs de Kampong Khleang pendant la saison sèche sont universellement impressionnés par la forêt de maisons sur pilotis s'élevant jusqu'à 10 mètres dans les airs. Pendant la saison humide, les eaux s'élèvent jusqu'à un ou deux mètres au-dessus des bâtiments. Comme Kompong Pluk, Kompong Khleang est une communauté permanente située dans la plaine inondable du lac, dont l'économie repose sur la pêche et qui est entourée de forêts inondées. Mais Kompong Khleang est beaucoup plus grande, avec près de 10 fois la population de Kompong Pluk, ce qui en fait la plus grande communauté du lac. En savoir plus de Tonlé Sap.

Kbal Spean

Kbal Spean est une ancienne ruine d'Angkor qui se trouve à 90 minutes de Siem Reap, sur la même route que Banteay Srei. La route goudronnée se termine à Banteay Srei, après quoi les routes deviennent soit très boueuses, soit très poussiéreuses, selon la période de l'année. Lorsque vous arrivez au pied des collines, préparez-vous à 45 minutes de montée modérément facile. Tout cela pour voir les sculptures de lingas sur le lit de la rivière de Siem Reap, ce qui en fait une "rivière aux 1000 lingas". La croyance veut que les lingas "fertilisent" l'eau qui alimente le Baray oriental et irrigue les rizière. (le 8/8/2021)


Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.