Hot Widget

Tapez ici pour obtenir des résultats de recherche !

Bienvenue au Cambodge

Bienvenue au Cambodge !

"Que la main de celui qui te fait un cadeau ne le regrette jamais". Ce proverbe cambodgien semble s'appliquer parfaitement : de l'avis général, voyager au Cambodge est l'occasion de découvrir un peuple pour qui l'hospitalité, la gentillesse et la convivialité ne sont pas de vains mots. Si le Cambodge fascine depuis que les premiers archéologues ont mis au jour au milieu d'une jungle épaisse la splendeur des temples d'Angkor, le pays a bien plus à offrir que le traditionnel circuit qu'empruntent les touristes, toujours plus nombreux.

En effet, le Cambodge ne s'est ouvert au tourisme de masse qu'à la fin de la guerre civile qui a ravagé la région pendant plusieurs décennies. Dans les années 1990, se rendre à Angkor Wat revenait à marcher dans un champ de mines. Mais en ce début de XXIe siècle, les transformations qui secouent toute l'Asie du Sud-Est changent le visage du Cambodge. Phnom Penh connaît une croissance urbaine sans précédent et sa population très jeune (près de la moitié des Cambodgiens ont moins de 25 ans) envisage l'avenir avec un optimisme sans pareil. Les tours de béton géantes poussent comme des champignons, grâce aux investissements massifs de la Chine. Les bicyclettes et les motos sont progressivement remplacées par des voitures achetées à crédit. Et l'asphalte a recouvert les vieux chemins de terre, longtemps les seules routes praticables de Phnom Penh.

L'époque où les Khmers rouges envoyaient les habitants de l'ancienne capitale dans des camps de travail à la campagne est révolue. Pour entretenir la mémoire, les témoignages des atrocités des troupes sanguinaires de Pol Pot, comme la prison de Tuol Sleng (S21) et le camp d'extermination de Choeung Ek, également connu sous le triste nom de Killing Fields, sont des étapes obligatoires de votre voyage ; une véritable plongée dans la folie destructrice qui a ravagé ce peuple pendant quatre années d'horreurs innommables. Lorsque vous en sortez, vous avez du mal à y croire. Le sourire et la nonchalance des Cambodgiens sont désarmants.

Après la visite d'une capitale en pleine mutation, il est temps de se rendre aux merveilleux temples d'Angkor, sans lesquels un voyage au Cambodge n'aurait aucun sens. S'il est vrai que le site est aujourd'hui envahi par des hordes de touristes venus du monde entier (et surtout de Chine), impossible de ne pas être ému par les bouddhas souriants du Bayon ou la majesté des dieux hindous d'Angkor Wat. Et l'ancienne capitale de l'empire khmer est si vaste qu'il est facile de sortir des sentiers battus et d'explorer d'anciens temples abandonnés. Pour ceux qui ont la chance de prolonger leur séjour, le Cambodge en dehors du circuit touristique (Siem Reap, Phnom Penh et la côte de Kep) a également beaucoup à offrir. Cependant, l'infrastructure touristique est presque inexistante. Ce sera une véritable aventure de rencontrer le "peuple du sourire".

La ville de Siem Reap

À deux ou trois heures de route de la frontière thaïlandaise, au nord-est, vous trouverez Siem Reap. La ville elle-même, très petite, n'offrira pas beaucoup plus qu'une poignée de bons bars et restaurants. Cependant, à quelques kilomètres de là, vous découvrirez des sites incroyables, vestiges de villes construites par d'anciennes civilisations : les temples d'Angkor. Il vous faudra plusieurs jours pour avoir un bon aperçu des nombreux temples dédiés aux dieux hindous ainsi qu'au culte du Bouddha, selon le temps et le régime en place.

Le temple d'Angkor 

Dans le site d'Angkor, un guide est nécessaire : chaque temple a ses spécificités architecturales et ses symboles, ses fresques et son histoire. Vous serez vite perdu dans le dédale de pierre si vous vous y aventurez seul. Du temple d'Angkor Thom à celui du Bayon, en passant par la découverte du mystérieux temple de Ta Prohm noyé dans la végétation luxuriante, sans oublier, bien sûr, l'immense Angkor Wat, dont la façade arbore le drapeau du Cambodge, vous ne manquerez pas d'être émerveillé par l'aspect titanesque de ces édifices et émerveillé par la lumière d'un lever ou d'un coucher de soleil tombant sur les pierres ancestrales.

Autour de Siem Reap, vous pourrez également découvrir de grandes pagodes lors de randonnées à cheval, ainsi que le lac Tonlé Sap et ses incroyables villages flottants construits sur pilotis et abritant des élevages de crocodiles et des spécialités culinaires uniques, comme les fameux œufs fécondés !

Tonlé Sap - le village flottant au Cambodge

Le Tonlé Sap est un lac d'eau douce situé à seulement 15 km au sud de Siem Reap. Pendant la saison humide, c'est l'un des plus grands lacs d'Asie du Sud-Est : il peut s'étendre de 2 500 km à 12 000 km. Depuis 1997, le Grand Lac est une réserve de biosphère de l'UNESCO, une zone reconnue pour ses écosystèmes terrestres, maritimes et côtiers. En effet, le Tonlé Sap possède une faune et une flore riches et diversifiées. Il abrite plus de 100 espèces d'oiseaux aquatiques, dont plusieurs sont menacées, et plus de 200 espèces de poissons. C'est aussi l'habitat naturel des tortues, des crocodiles, des singes et des loutres qui vivent dans la forêt de mangroves.

Grâce à ses écosystèmes complexes et à son immense superficie, le lac fournit plus de la moitié du poisson consommé au Cambodge. Il constitue une ressource cruciale pour le pays et ses habitants. Environ un tiers de la population cambodgienne vit dans les provinces qui l'entourent. Sur les bords du lac ont été construits 90 villages flottants qui abritent plus de 130 000 personnes. Leur mode de vie est profondément lié aux poissons, à la faune et au lac, et leurs occupations sont adaptées au rythme de la montée et de la descente des eaux.

Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.